OMS : Les sous-variants d’Omicron se multiplient

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé avoir détecté quatre sous-variants du virus muté « Omicron ».

L’organisation a déclaré qu’elle surveillait les souches BA.1, BA.2 et BA.3 et qu’il était trop tôt pour déclarer la victoire sur la pandémie.

« Nous ne savons toujours pas tout sur le virus », a déclaré la directrice technique de l’OMS, Maria Van Kerkhove, en réponse à une question sur la fin de la pandémie. « Nous ne savons toujours pas tout sur les variants et leur évolution ».

Il est ànoter que deux sous-mutants d' »Omicron » ont été détectés dans de nombreux pays du monde, ce qui fait craindre que l’épidémie continue d’infecter les non vaccinés comme les vaccinés.

Des pays comme la Grande-Bretagne, Singapour et l’Inde ont déclaré avoir détecté des sous-variants telles que « BA.2 et BA.3 », et ces pays ont connu une augmentation significative du nombre d’infections, ce qui renforce les craintes que de nouvelles souches se propagent rapidement.

17 décès et 3952 nouvelles contaminations par le coronavirus ont été enregistrés le 5 février 2022 sur un total de 11.872 tests réalisés, soit un taux de positivité de 33,29%.

Selon le dernier bilan du ministère de la santé, depuis l’apparition de la pandémie en Tunisie en mars 2020, 944.175 cas d’infection au coronavirus ont été enregistrés dont 26.679 morts et 831.091 guérisons.

Commentaires: