Tunisie : Enquête judiciaire contre Rafik Abdesselam

La ministre de la Justice, Leila Jaffal, a autorisé l’ouverture d’une enquête judiciaire contre l’ancien ministre des Affaires étrangères et gendre de Rached Ghannouchi Rafik Abdesselam.

Selon Shems FM, le responsable nahdhaoui est accusé de publication de fausses informations visant à amener, frauduleusement, autrui à croire à l’existence d’actes criminels.

Cette affaire est en lien avec ses publications Facebook prétendant que l’Etat tunisien aurait puisé dans les épargnes postales des Tunisiens pour financer son budget.

En effet, plusieurs informations circulant sur les réseaux sociaux ont laissé croire que l’Etat aurait puisé dans les épargnes postales des Tunisiens pour combler son trou budgétaire.

La Poste Tunisienne a fait savoir que les transferts d’argent effectués périodiquement vers le Trésor public sont constitués de recettes collectées par les bureaux de Recettes de finances, lesquelles sont transférées, via le réseau postal à travers les comptes courants postaux ouverts au nom des comptables publics.

La poste a expliqué, par ailleurs, que ces transferts n’ont rien à voir avec les épargnes des clients qui restent à leur disposition et bénéficient de la garantie de l’Etat.

Commentaires: