Tunisie : La BCT exhorte le gouvernement à s’engager dans les réformes exigées par le FMI

La Banque Centrale de Tunisie (BCT) a exprimé, dans un communiqué publié, ce jeudi 3 février 2022, « sa forte préoccupation quant au retard accusé dans la mobilisation des ressources extérieures nécessaires pour le financement du budget de l’Etat pour 2022 ».

Un communiqué publié en marge de la réunion du Conseil d’Administration de la BCT, tenue hier et qui s’adresse directement au gouvernement, exhortant « toutes les parties prenantes à parvenir à un consensus sur le programme de réformes permettant d’engager des négociations avec le Fonds Monétaire International (FMI) sur un nouveau programme ».

La BCT souligne, dans ce sens « l’importance de l’engagement du gouvernement à mener les réformes structurelles pour booster la croissance économique et assurer une gestion budgétaire saine qui donne accès aux ressources extérieures nécessaires pour le financement du budget de l’Etat pour 2022 et éviter tout recours au financement monétaire dont les conséquences seraient préjudiciables à la stabilité monétaire et financière ».

Ce communiqué intervient alors que M. Emmanuel Moulin, directeur général du Trésor français, était en visite en Tunisie à l’invitation des autorités tunisiennes.

Une visite qui s’inscrit officiellement dans le cadre du soutien de la France aux réformes envisagées par la Tunisie dans l’optique de ses négociations avec le FMI, à l’heure où celles-ci n’ont toujours pas commencé et à l’heure où les réformes qu’exige le bailleurs de fonds tardent à être lancées.

Commentaires: