Tunisie : Appel à interdire les manifestations du 6 février

CP : Reuters

L’ancien dirigeant du mouvement Ennahdha, Imed Hammami, a appelé le ministre de l’Intérieur à assumer ses responsabilités et à interdire les mouvements de protestation annoncés par certains partis et organisations, ce dimanche 6 février.

Hammami a indiqué que la Tunisie reste confronté à la cinquième vague de la pandémie, et que la période actuelle connaît un pic de propagation du virus.

« Le ministère de l’Intérieur est tenu d’assumer ses responsabilités et d’empêcher tout rassemblement, d’autant plus que les mesures préventives approuvées sont toujours en vigueur », a-t-il insisté.

Il convient de noter qu’un certain nombre de partis et d’organisations nationales ont appelé à un mouvement de protestation le 6 février au niveau de la place des droits de l’homme de l’avenue Mohammed V.

Le mouvement Ennahdha a appelé à manifester à l’avenue Habib Bourguiba, en solidarité avec Noureddine Bhiri.

De leur côté, les membres de la campagne « Citoyens contre le coup d’Etat » ont appelé à une manifestation à l’Avenue Habib Bourguiba.

Commentaires: