Tunisie : Le ministère des Finances dément tout recours à la planche à billets

L’économiste Ezeddine Saidane

Les déclarations de l’économiste Ezeddine Saidane font des vagues. Ayant affirmé, aujourd’hui que la Banque Centrale de Tunisie (BCT) a actionné la planche à billets et révélé que 8 milliards de dinars ont été imprimés depuis décembre 2020, il a fait réagir le ministère des Finances.

Le département des Finances a tenu à démentir tout recours à la planche à billets. Dans une déclaration sur les ondes de la radio Mosaique fm, la directrice générale des dettes et de la collaboration financière au ministère des Finances, Kawther Babeya a démenti « les déclarations de certains acteurs économiques et politiciens » selon lesquels la BCT a fait tourner la planche à billets afin de couvrir les salaires de janvier 2022″.

Elle a ajouté que les sources de financement du budget sont de 2,7 milliards de dinars, qui proviennent essentiellement des ressources fiscales du mois de janvier, de la conversion du crédit algérien de 300 millions de dollars en dinars tunisien et des 0,07 milliard de dinars provenant du réseau postal ainsi que de l’endettement interne d’une valeur de 115 millions de dinars.

Ezeddine Saidane a affirmé, aujourd’hui, que la planche à billets tourne depuis décembre 2020 (2,8 milliards de dinars) et cela s’est poursuivie jusqu’en juillet, août et septembre 2021 puis en janvier 2022, principalement pour les salaires, soulignant que 8 milliards de dinars ont été imprimés à ce jour.

Commentaires: