Le Coronavirus est en train de perdre de sa virulence, estime Rim Abdelmalek

Si le variant Omicron est plus transmissible mais moins dangereux que les autres souches, le prochain variant pourrait être encore moins dangereux au point de se rapprocher du virus de la grippe.

Selon la professeure et spécialiste en maladies infectieuses, Rim Abdelmalek, ce cas de figure est très plausible dans le sens où « les mutations du Coronavirus le rapprochent de la grippe », a-t-elle déclaré, ce jeudi 27 janvier 2022 sur les ondes de la radio nationale.

D’après elle, le prochain variant sera encore moins dangereux que l’Omicron qui constitue en lui-même une grande mutation du Coronavirus et qui se caractérise par une forte contagion et moins de dangerosité comme le montre le nombre d’hospitalisés, resté faible par rapport aux vagues de contaminations précédentes.

Rim Abdelmalek estime que le nombre de contaminations pourrait augmenter, mais que le nombre de décès n’atteindra pas celui enregistré lors de la vague du variant Alpha ou du variant Delta.

En d’autres termes, il y a plus de nouveaux cas, mais ils sont clairement moins pathogéniques au point que le Coronavirus deviendrait un virus endémique, mais qui cause peu fréquemment des complications sévères. Il ne faut, toutefois pas oublier qu’un virus reste imprévisible, comme ne cessent de le répéter chercheurs et professeurs.

Vingt-cinq décès et 9800 nouvelles contaminations par le coronavirus ont été enregistrés au 25 janvier 2022 à l’issue la publication des résultats de 28.754 analyses, a annoncé le ministère de la Santé, ce jeudi 27 janvier, dans son bulletin quotidien. Au vu de ces données enregistrées, le taux de positivité s’établit à 34,08%.

Le nombre de contaminés, a, depuis l’apparition du coronavirus en Tunisie en mars 2020, ainsi atteint, 876.245 cas dont 737.652 patients rétablis. Le nombre total de décès s’élève, quant à lui, à 26.096 personnes.

Quant aux hospitalisations, 77 nouvelles admissions ont été enregistrées dans les établissements de santé publics et privés au 25 janvier, portant le nombre total des malades hospitalisés, atteints du Covid-19 à 864 dont 193 sont dans les services de réanimation et de soins intensifs et 50 sont placés sous respirateurs artificiels.

Commentaires: