Tunisie : Omicron derrière la dégradation de la situation en milieu scolaire, selon Louzir

CP :AP

La situation épidémiologique se dégrade davantage en milieu scolaire. Le nombre de contaminations dans les rangs des élèves et du personnel éducatif ne cesse d’augmenter alors que la vaccination des élèves avance à petit pas.

Selon Hechmi Louzir, directeur de l’Institut Pasteur, c’est le variant Omicron qui a engendré cette nette détérioration de la situation en milieu scolaire. « Plusieurs chaines de contamination dans les écoles et lycées sont causées par le variant Omicron », a-t-il laissé entendre dans des déclarations médiatiques.

Pour sa part, le ministre de l’Education Fathi Slaouti a indiqué, lundi, que le ministère de l’Education mettra en œuvre ce que le comité scientifique recommandera pour affronter Covid 19 lors de sa réunion prévue demain mardi avec le gouvernement notamment tout ce qui concerne l’application du protocole sanitaire. Le Comité Scientifique reste la première référence pour prendre toute décision en rapport avec la santé des élèves et de la famille éducative, a-t-il souligné.

En marge de la clôture du forum national sur  » Les programmes dans l’enseignement primaire : réalité et voies de développement  » qui s’est tenu à Hammamet du 8 au 10 janvier, Slaouti a indiqué que le ministère a fermé à ce jour 5 écoles et environ 31 salles de classe, et continue d’assurer le suivi sur l’application littérale du protocole sanitaire dans tous les établissements scolaires.

Commentaires:

Commentez...