« Citoyens contre le coup d’Etat » : Hazgui et Ghiloufi mettent un terme à leur grève de la faim

Deux membres du mouvement « Citoyens contre le coup d’Etat », Ezzedine Hazgui et Ahmed Ghiloufi, ont dû mettre un terme à la grève de la faim qu’ils avaient entamé le 23 décembre dernier.

Chaima Aissa, membre dudit mouvement, a annoncé, ce lundi 3 janvier 2022, sur les ondes de Mosaique fm, que Ezzedine Hazgui et Ahmed Ghiloufi ont mis fin à leur grève de la faim en raison des graves répercussions que pourraient avoir celle-ci sur leur état de santé.

Plusieurs activistes du mouvement « Citoyens contre le coup d’Etat » ont entamé une grève de la faim, le 23 décembre dernier pour protester contre « le processus de coup d’Etat du président de la République Kaïs Saïed » et ses mesures prises le 25 juillet dernier.

Ils revendiquent notamment la libération des députés emprisonnés, l’arrêt des procès militaires et la libération des personnes arrêtées lors de la manifestation du 18 décembre.

Ils exigent également l’arrêt de toute instrumentalisation de la Justice et de l’institution sécuritaire dans les conflits politiques et pour faire taire les opposants politiques.

Ils demandent, en outre de cesser les restrictions sur les mouvements de protestation, de garantir la liberté des médias et ne pas entraver l’accès à l’information et le travail des organismes nationaux indépendants.

Ils accusent Kaïs Saïed de vouloir établir un régime autoritaire basé sur des slogans populaires.

Rappelons que Ezzeddine Hazgui, porte-parole des grévistes avait été transféré à l’hôpital, le 27 décembre dernier, après la dégradation de son état de santé.

Chaima Aissa a également fait savoir que l’ancien ministre conseiller du président de la République, Abdderraouf Bettaieb a, pour sa part, entamé une grève de la faim.

Commentaires: