Arrestation de Bhiri : L’INPT intervient


Dans un communiqué rendu public ce samedi 1er janvier 2022 l’Instance Nationale pour la Prévention de la Torture (INPT) annonce avoir adressé une correspondance urgente pour revenir sur les circonstances d’arrestation et de mise en résidence surveillée de deux personnes.

Vendredi le ministère de l’Intérieur a annoncé que deux décisions d’assignation à résidence ont été prises, conformément à la loi réglementant l’état d’urgence, et ce « afin de préserver la sécurité et l’ordre publics ».

Selon l’INPT, l’instance n’a eu aucun retour et attend toujours d’accéder aux deux personnes en question mettant en garde contre l’opacité dans cette affaire.

L’instance rappelle qu’il est de son plein droit de prendre connaissance des circonstances d’arrestation et de détention des personnes placées en résidence surveillée.

Rappelons que le dirigeant au mouvement Ennahdha, Noureddine Bhiri, et l’ancien conseiller du ministre de l’Intérieur Fathi Baldi ont été assignés, ce vendredi 31 décembre 2021, à résidence surveillée.

Commentaires: