Ennahdha persiste et signe : « Noureddine Bhiri a été violenté et enlevé ! »

Lors d’une conférence de presse tenue dans l’après-midi de ce vendredi 31 décembre 2021, le mouvement Ennahdha a dénoncé « l’enlèvement » de son vice-président, Noureddine Bhiri.

La présidente du bureau juridique du parti, Zeineb Brahmi, a déclaré que le mouvement a intenté une action en justice contre la partie responsable de « l’enlèvement ».

Et d’ajouter que le parti réclame « la libération immédiate de Noureddine Bhiri » qui, avec son épouse Saïda Akremi, « ont été enlevés et violentés devant leur domicile par des personnes en tenue civile ».

Elle a réclamé à ce que le lieu de détention de Noureddine Bhiri soit révélé.

De son côté, Mohamed Goumani, membre du bureau exécutif du parti, a estimé que ce qui est arrivé à Noureddine Bhiri est une « intimidation des adversaires politiques d’Ennahdha ».

Commentaires:

Commentez...