Assignations à résidence : Le ministère de l’Intérieur explique

Le ministère de l’Intérieur a annoncé que deux décisions d’assignation à résidence ont été prises, conformément à la loi réglementant l’état d’urgence, et ce « afin de préserver la sécurité et l’ordre publics ».

Un communiqué du ministère de l’Intérieur a confirmé que cette procédure est de nature conservatrice dictée par la nécessité, dans le cadre de la protection de la sécurité publique.

Le ministère a également affirmé son souci de respecter les droits assurés par la constitution et la législation en vigueur, notamment en termes d’offre de conditions d’hébergement appropriées et d’encadrement médical nécessaire aux personnes concernées par cette décision.

Rappelons que le dirigeant au mouvement Ennahdha, Noureddine Bhiri, et l’ancien conseiller du ministre de l’Intérieur Fathi Baldi ont été assignés, ce vendredi 31 décembre 2021, à résidence surveillée.

Commentaires: