Covid-19 : Le variant Omicron se propage en Tunisie

Le variant Omicron est-il en train de se propager en Tunisie ? Selon le directeur de l’institut Pasteur et membre du comité scientifique de lutte contre le coronavirus, Hechmi Louzir les analyses effectuées sur les cas de contamination par le variant Omicron ont connu une augmentation de plus de 30 à 40%.

C’est ce qu’il a indiqué, ce jeudi 30 décembre, dans une déclaration à l’agence TAP, soulignant que l’analyse des cas de contamination par le variant Omicron a dépassé les 30% parmi la totalité des opérations de séquençages effectuées à l’institut Pasteur.

D’après Hechmi Louzir, le variant Omicron pourrait même surclasser le variant Delta qui représente actuellement 60% des cas de contamination.

Il a, en outre, signalé que les contaminations par le variant Omicron ont été détectées dans les gouvernorats du grand Tunis (Tunis, Ariana, Ben Arous et manouba) et au sahel, en particulier à Monastir.

Il a d’ailleurs évoqué la possibilité que la propagation de ce variant soit à l’origine de la hausse des cas par le coronavirus, soulignant que la Tunisie va connaître une nouvelle vague de contaminations.

Taux de positivité en hausse

Le dernier bulletin du ministère de la Santé fait état de trois décès et 588 nouvelles contaminations par le coronavirus au 28 décembre, à l’issue la publication des résultats de 6494 analyses.

Au vu de ces données enregistrées, le taux de positivité s’établit à 9,05% alors qu’il y a une semaine, le 23 décembre, il s’établissait à 1,96%.

Quant aux hospitalisations, 22 nouvelles admissions ont été enregistrées dans les établissements de santé publics et privés au 28 décembre, portant le nombre total des malades hospitalisés, atteints du Covid-19 à 271 dont 70 sont dans les services de réanimation et de soins intensifs et 11 sont placés sous respirateurs artificiels.

Hechmi Louzir avait fait état, lundi dernier de 10 cas du variant Omocron, dépistés en Tunisie, précisant que ce variant est beaucoup plus contagieux que les autres souches du coronavirus et notamment.

Il est à rappeler qu’un cas du variant Omicron a été détecté, pour la première fois en Tunisie, au début du mois. Cinq autres cas ont été annoncés le 23 décembre.

Commentaires: