Tunisie : Pour le PDL, le 25 juillet est un projet personnel

Les mesures du 25 juillet continuent de susciter des réactions politiques. Refusant de telles annonces présidentielles, le Parti destourien libre (PDL) insiste sur le fait que ces mesures ne sont autres qu’un projet personnel.

Dans un communiqué rendu public ce mardi 28 décembre 2021, le parti dénonce les « pratiques entravant ses activités », visant à limiter sa « présence comme une grande force sur la scène politique ».

Le parti dénonce surtout la répression et les intimidations de son sit-in devant le siège de Oulémas musulmans à Tunis, laissant croire que ses militants subissent des pratiques opprimantes.

Le PDL, insiste sur le fait que l’actuel gouvernement poursuit la politique de protection des « frères musulmans », et que « les décisions du 25 juillet interviennent dans le cadre d’un projet personnel ».

Toujours selon ce communiqué, le parti met en garde contre le régime autoritaire que veut imposer, selon ses dires, le président de la République.

Commentaires: