Dr. Added : « C’est une nouvelle phase de l’épidémie et peut-être la dernière »

Le monde entier retient son souffle au vu de la grave propagation du nouveau variant Omicron, mais pour les spécialistes nous arrivons peut-être à la fin de l’épidémie.

Dr. Faouzi Added, qui appelle à la vigilance étant donné le fait que le « nouveau variant est parmi nous », soutient l’idée selon laquelle il marquera en effet la disparition de l’épidémie.

« Nous sommes passés dans une nouvelle phase de l’épidémie et peut-être la dernière, je l’espère. Le variant Delta était surtout responsable d’une saturation des hôpitaux, une pénurie d’oxygène et une augmentation rapide du nombre de morts ».

Selon ses dires, les retombées de ce « variant seront d’ordre économique ». « Mais la virulence beaucoup plus faible du variant Omicron associée à une contagiosité plus importante sera à l’origine avant tous d’un ralentissement de l’économie par un fort absentéisme aussi bien des contaminés que celui des cas contacts.

En plus un covid-19 long pouvant toucher jusqu’à 20% des gens peut générer un arrêt de travail plus long surtout qu’il touche cette fois des gens plus jeunes », a-t-il.

Sauf que le risque est bien réel même en Tunisie qui connait actuellement une période de répit. Mais Dr. Riadh Daghfous tire la sonnette d’alarme. Il explique dans des déclarations médiatiques que la situation en Tunisie est inquiétante car la propagation du variant Omicron est devenue horizontale.

A l’heure actuelle, six cas de ce variant ont été détectés en Tunisie.

Commentaires: