« Communion », les troubles de la personnalité sur nos écrans !

Communion (Qorban) est un long-métrage de fiction de 92 minutes, écrit et réalisé par Nejib Belkadhi, sorti le 15 décembre dernier et actuellement dans nos salles.

L’histoire parle d’un couple et leur chat vivant durant une pandémie. Pendant le confinement, Sarah (rôle joué par Souhir Ben Amara) travaille chez elle dans le secteur humanitaire pour aider les personnes en détresse durant la crise du Covid-19.

Son mari Kais (Nejib Belkadhi), viré de son boulot et souffrant d’un trouble de la personnalité, se retrouve à court de médicaments. De là, commence une longue et dure descente aux enfers à l’heure où ses autres personnalités prennent le dessus celle qui dominait jusqu’à présent.

Kais sort de son état normal, devient violent envers sa femme Sarah, nonchalant, et passe de l’état hyper précautionneux à celui d’une personne qui cherche à tout prix à être contaminé et à contaminer sa femme.

Sarah, pour sa part, toujours amoureuse de son mari malgré ses crises de colère et sa violence, fait son maximum pour aider l’amour de sa vie, croyant en sa belle facette et son fond généreux et aimable.

C’est une histoire d’amour et de détresse, une histoire originale pleine de souffrance et de malheur.

Avec ses effets sonores , ses plans inattendus, sa musique originale, son silence au temps du chaos et les voix que notre personnage principal Kais entend tout seul. Ce film donne un aperçu sur les maladies psychiatriques…

Sarah Guessmi

Commentaires: