De nouveau, Kaïs Saïed appelle à l’application de loi dans un délai « raisonnable »

C’est pour la énième fois que le président de la République Kais Saied fustige le rendement de la justice. Pour certains, ce n’est qu’une façon de mettre la pression sur la branche judiciaire.

Recevant, hier lundi, au palais de Carthage, la ministre de la Justice Leila Jaffel et le ministre de l’Intérieur, Taoufik Charfeddine, le président de la République Kaïs Saïed a insisté sur la nécessité d’appliquer la loi à tous de manière équitable, et dans un délai raisonnable, conformément aux dispositions de l’article 108 de la Constitution.

Au cours de cette entrevue, le chef de l’Etat a passé en revue des dossiers qui avaient  » été classés ou qui sont restés sans aucun effet juridique « , faisant part, à cet égard, de son  » profond mécontentement  » face à l’impunité dont fait preuve la justice envers certains individus.

 » Un jugement équitable sans aucune discrimination ou justification, demeure l’une des revendications du peuple », a insisté le chef de l’Etat, cité dans un communiqué de la présidence de la République.

Commentaires:

Commentez...