Immolation de Sami Essifi : La HAICA suspend une émission d’Attessia

La polémique se poursuit après la diffusion par Attessia TV de la vidéo de l’immolation de Sami Essifi, filmée par les caméras de surveillance installée à l’intérieur du siège du parti Ennahdha.

Cette diffusion a provoqué la colère du mouvement Ennahdha, qui a appelé à l’ouverture d’une enquête, estimant que, les caméras de surveillance ayant été saisies par le parquet, dans le cadre de l’enquête sur l’incendie, et qu’une seule copie de cette vidéo existe et est actuellement entre les mains de la justice, un problème d’ordre juridique se pose.

Ennahdha a également dénoncé le silence de la Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle (HAICA). L’instance de régulation a décidé aussitôt de suspendre pendant une semaine, l’émission « Rendez-vous 9 » sur Attessia TV, pour avoir diffusé, vendredi, « des images violentes et choquantes ».

Dans cette vidéo de moins de deux minutes, on peut voir Sami Essifi discuter avec un dirigeant du parti, avant de s’asperger d’un produit inflammable et s’immoler par le feu. On voit également les flammes ravager rapidement les lieux.

La séquence vidéo a été diffusée dans une plage horaire accessible aux enfants et aux catégories vulnérables de manière à heurter la sensibilité de ces spectateurs et à choquer les proches de la victime, explique la HAICA dans un communiqué.

Par ailleurs, la HAICA a indiqué avoir adressé une convocation au représentant légal d’Attessia TV conformément à l’article 30 du décret-loi n°116 pour une audition sur la diffusion de cette séquence vidéo.

Commentaires: