Ennahdha fustige la divulgation de la vidéo de l’immolation de Sami Essifi

La diffusion par Attessia TV de la vidéo de l’immolation de Sami Essifi, qui a provoqué l’incendie, et filmée par les caméras de surveillance installées à l’intérieur du siège du parti Ennahdha, a provoqué la colère du mouvement islamiste.

Suite a cette diffusion, Ennahdha a exprimé, dans un communiqué publié hier soir, son étonnement, appelant à l’ouverture d’une enquête à propos de la diffusion de la vidéo dans le but de révéler les circonstances de la divulgation d’un document en violation du secret d’instruction.

En effet, Ennahdha estime que les caméras de surveillance ayant été saisies par le parquet, dans le cadre de l’enquête sur l’incendie, et qu’une seule copie de cette vidéo existe et est actuellement entre les mains de la justice, un problème  d’ordre juridique se pose.

Dans cette vidéo de moins de deux minutes, on peut voir Sami Essifi discuter avec un dirigeant du parti, avant de s’asperger d’un produit inflammable et s’immoler par le feu. On voit également les flammes ravager rapidement les lieux.

Ennahdha a également dénoncé le silence de la Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle (HAICA) concernant la diffusion de cette vidéo, en précisant que la chaîne Attessia a toujours cherché à nuire à Ennahdha, à ses dirigeants et à ses militants.

Commentaires:

Commentez...