Affaire de l’incendie : Réunion urgente à Ennahdha

Le bureau exécutif du parti Ennahdha a tenu ce vendredi 10 décembre 2021 une réunion urgente pour revenir sur l’affaire de l’incendie ayant ravagé son siège principal, hier jeudi à Tunis.

Selon un communiqué publié par le parti, c’est Rached Ghannouchi qui a présidé la réunion urgente qui doit se pencher notamment sur les derniers développements au sein de ce mouvement notamment après l’incident de l’auto-immolation.

Sauf que dans son discours officiel, le parti refuse d’évoquer ce cas d’auto-immolation et se contente de qualifier la victime de « militant martyr ».

En tout cas, on en sait un peu plus sur les circonstances de l’incendie qui a ravagé le siège central du mouvement Ennahdha dans le quartier de Montplaisir à Tunis, hier, jeudi 9 décembre.

Sami Essifi, le « militant » d’Ennahdha qui s’est immolé par le feu a d’abord arrosé d’essence les murs de la réception, puis s’est lui-même aspergé d’essence avant de s’immoler et de provoquer un incendie général au rez-de chaussée.

En dépit de ces évènements dramatiques, le chef d’Ennahdha, Rached Ghannouchi, s’est directement « détaché » de la polémique estimant que le défunt Sami Essifi est « un martyr de la tyrannie et de la marginalisation » et « une victime de la campagne médiatique lancée contre les dirigeants et membres du parti ».

 

 

Commentaires:

Commentez...