Incendie au siège d’Ennahdha : « La victime est un martyr », estime Rached Ghannouchi

Le chef du mouvement Ennahda, Rached Ghannouchi, a déclaré que le militant décédé lors de l’incendie survenu au siège du parti est « un autre martyr de la lutte pour libérer la Tunisie de l’injustice, de la dictature, de la corruption et de la marginalisation. »

Lors d’une déclaration accordée aux médias Ghannouchi a indiqué que la victime, Sami, souffrait de pauvreté et de marginalisation.

« Il a passé plus de 10 ans en prison, luttant contre la tyrannie et la dictature. Et malgré la révolution et l’instauration de la liberté;, il n’a pas atteint le niveau minimum de dignité, bien que l’Instance Vérité, Dignité lui a rendu justice, cela est resté de l’encre sur du papier. », a-t-il ajouté.

Dans le même contexte, le chef du Mouvement Ennahdha a déclaré que les décisions de l’IVD et de la justice transitionnelle étaient dénigrées, soulignant que le défunt était « victime de la guerre médiatique injuste contre les militants »

Commentaires: