Violence en milieu scolaire : Yaacoubi dénonce l’absence de réactions officielles

Le secrétaire général de la fédération générale de l’enseignement secondaire, Lassaad Yaacoubi a fustigé l’absence de réactions officielles quant au phénomène de la violence au sein des établissements scolaires.

« L’école tunisienne vit désormais sur un rythme quotidien d’agressions qui se développent et prennent des tournures différentes, de l’incident de l’élève agressant son enseignant à Ezzahra, à celui d’un parent attaquant le directeur d’un lycée à Sidi Bouzid », a-t-il déclaré, ce mardi 30 novembre 2021, sur Mosaique fm.

Yaacoubi a ajouté qu’il n’y a pas de réaction « forte » de la part des responsables du ministère de l’Education quant à « tout ce qui se passe dans les établissements d’enseignement tunisiens ».

Il a souligné que l’incident survenu hier au lycée 9 avril de Sidi Bouzid est un dangereux précédent, vu que la parent a utilisé sa qualité d’agent sécuritaire et a pratiqué l’intimidation aux alentours d’une école publique.

Rappelons que la branche de la fédération de l’enseignement secondaire de Sidi Bouzid a annoncé la suspension des cours dans tous les collèges et lycées publics de la région pour l’après-midi du lundi 29 novembre 2021.

Cette décision vient en signe de protestation contre la violente agression perpétrée contre le directeur du lycée 9 avril 1938 par un agent sécuritaire, ce qui a nécessité son transfert à l’hôpital régional.

Commentaires:

Commentez...