Mahdia : Mandat de dépôt contre le maire d’Essouassi

La cours d’appel de Monastir a émis un mandat de dépôt contre le maire d’Essouassi pour  viol etviolation des données personnelles.

Le porte-parole officiel des tribunaux de Monastir et Mahdia, a indiqué que ce verdict entre dans le cadre d’une plainte déposée par une conseillère municipale à Essouassi qui accuse le maire d’actes de viol et de chantage.

Le maire en question avait également écopé d’une année de prison par contumace, suite à une plainte portée contre lui par l’Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC) pour l’exercice d’une autre activité professionnelle en parallèle de sa fonction de maire.

Aussi, le maire en question a été condamné à un an de prison pour incitation au faux témoignage.

Commentaires: