Tunisie : Les médicaments vitaux sont disponibles, rassure la PCT

Le directeur général de la pharmacie centrale de Tunisie (PCT), Bechir Yermani, a confirmé que le stock de médicaments vitaux et de maladies chroniques est disponible et est distribué à un rythme normal aux pharmacies, aux grossistes et au ministère de la Santé.

Dans une déclaration accordée au journal Assabah dans son édition de ce vendredi 26 novembre 2021, Yermani a assuré que l’insuline est également disponible, soulignant que la pharmacie centrale, en coordination avec l’Ordre des pharmaciens, a augmenté depuis mai 2021 le volume des quantités distribuées de 20 %.

D’autre part, le Directeur Général de la Pharmacie Centrale a reconnu qu’il y avait une pénurie de certains médicaments importés, et quelques difficultés financières et logistiques, avec une pénurie de matières premières et des difficultés à les fournir.

Plus de 500 médicaments introuvables

Nadhem Chekri, président de l’Association des pharmaciens, a confirmé la grave pénurie des médicaments en Tunisie.

Le nombre de médicaments introuvables a augmenté de manière effrayante, dénonce Chekri, ajoutant qu’environ 532 médicaments sont actuellement en pénurie.

Il a expliqué que cette pénurie concerne des médicaments vitaux tels que l’insuline qui n’est plus disponible dans de nombreuses pharmacies.

Concernant le refus des citoyens d’acquérir des médicaments génériques, Chekri a indiqué que le citoyen ne se rend pas compte que la différence réside uniquement dans le goût ou la couleur.

Pour sa part, le président du Syndicat tunisien des propriétaires de pharmacies privées, Naoufel Amira, a confirmé que la pénurie de médicaments en Tunisie est devenue un problème structurel à cause des caisses sociales qui connaissent des difficultés financières.

Selon lui, ce déséquilibre a commencé en 2015, lorsque les autorités ont fait le choix de favoriser les allocations de retraite sur le système de santé.

Amira a ajouté que la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) a fait faillite, ce qui a créé un réel problème dans le secteur de la santé.

Commentaires: