Covid-19 : Un premier cas du nouveau variant détecté en Belgique

Un premier cas du nouveau variant de la Covid-19 a été détecté en Europe. ce premier cas a été identifié en Belgique, a annoncé, ce vendredi 26 novembre, le ministre belge de la Santé, Frank Vandenbroucke.

« On a un cas qui est maintenant confirmé de ce variant. Il s’agit de quelqu’un qui venait de l’étranger. Qui a été testé positif le 22 novembre » et « qui n’était pas vacciné », a-t-il déclaré.

Selon les médias belges, il s’agit d’une adulte d’une trentaine d’années qui a développé des symptômes onze jours après avoir voyagé en Egypte via la Turquie. Elle n’avait aucun lien avec l’Afrique du Sud ou un autre pays du sud du continent africain, ajoutent-ils.

Appelé B.1.1.529, le nouveau variant du Covid-19, découvert en Afrique australe inquiète au plus haut point. Il a été notamment détecté en Afrique du Sud et au Botswana.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a lancé l’alerte. De quoi pousser plusieurs pays à prendre des mesures d’urgence.

La Commission européenne a proposé, aujourd’hui, de suspendre les vols en provenance de la région d’Afrique australe après la découverte de ce nouveau variant.

L’Allemagne, l’Italie et l’Angleterre ont déjà activé cette mesure et vont interdire l’entrée dans des voyageurs étrangers en provenance d’Afrique du Sud.

La France a décidé de suspendre immédiatement les arrivées en provenance de sept pays, dont l’Afrique du Sud, le Lesotho, le Botswana, le Zimbabwe, le Mozambique, la Namibie et Eswatini.

Idem pour le Japon qui a décidé de durcir ses restrictions d’entrée pour les voyageurs en provenance de six pays d’Afrique australe dont l’Afrique du Sud. Les personnes en provenance de ces six pays arrivant sur le sol nippon, à partir de samedi, seront soumis à une quarantaine de dix jours.

Le nouveau variant du Covid-19 appelé B.1.1.529, comporte un grand nombre de mutations, et c’est ce qui est inquiète l’OMS.

Les scientifiques sud-africains auraient détecté plus de 30 mutations, selon un point de presse organisé par le ministère sud-africain de la Santé hier, et cumulerait des mutations qui rendent le virus plus résistant aux vaccins mais également plus contagieux.

Commentaires:

Commentez...