Audit au MI : Plus de 30 chargés de missions écartés

Le ministère de l’Intérieur a confirmé dans un communiqué le lancement d’une mission d’audit en son sein, et ce dans le cadre de la consolidation de la transparence et de l’instauration de la bonne gouvernance.

Le département a annoncé que le ministre Taoufik Charfeddine avait choisi que cette première mission d’audit entreprise depuis sa prise de fonction concerne les intérêts de son cabinet, « afin d’ajouter plus d’efficacité au travail des différents services et de contrôler les tâches avec précision, rationalisation des dépenses et préservation de l’argent public. »

Le ministre a également décidé, dans le même cadre, de mettre fin au travail de 34 fonctionnaires chargés de missions, qui bénéficient d’avantages et privilèges sans entreprendre aucune mission au sein du cabinet.

Commentaires:

Commentez...