Kébili : Du gaz lacrymogène pour disperser les protestataires

Gaz lacrymogène

Les unités de sécurité ont utilisé du gaz lacrymogène dans diverses rues entourant le siège du gouvernorat de Kébili pour disperser les manifestants parmi les agents de la société de l’environnement, de plantation et de jardinage.

Les manifestants se sont rassemblés, ce lundi 22 novembre 2021, devant les entrées du gouvernorat dans une escalade sur fond de non-paiement de leur salaire depuis deux mois.

Le secrétaire général du Syndicat de base des agents, Hedi Lahmar, a expliqué dans une déclaration accordée à l’agence TAP, que les manifestations qu’ils ont menées ont empêché les cadres régionaux de l’entrée dans le siège du gouvernorat, notamment avec la programmation de la session du conseil régional.

Il est à noter que tous les commerces à proximité du siège du gouvernorat ont fermé leurs portes après que les unités de sécurité ont utilisé le gaz lacrymogène.

Un certain nombre d’habitants des quartiers adjacents, en particulier le quartier Ouled Yaakoubi, ont exprimé leur protestation contre la méthode d’intervention sécuritaire et ont estimé que l’usage du gaz était « excessif ». Des cas d’asphyxie ont été enregistrés parmi les habitants, rapportent plusieurs sources.

Commentaires:

Commentez...