Gerry Rice : « La Tunisie a demandé l’assistance du FMI »

« Le Fonds monétaire international (FMI) a récemment reçu une demande d’assistance du gouvernement tunisien, et des discussions techniques sont en cours pour déterminer les priorités économiques du pays », a indiqué le porte-parole de l’institution.

Gerry Rice, qui s’exprimait hier jeudi 19 novembre 2021 lors d’une conférence de presse, a assuré que le FMI a toujours été et continuera d’être un partenaire solide pour la Tunisie.

Faisant écho aux récentes déclarations de Jihad Azour, directeur du département Moyen-Orient et Asie centrale au FMI, Rice a souligné que les discussions techniques entre le Fonds et les autorités tunisiennes visent à « examiner la possibilité de lancer un nouveau programme de financement pour le pays. »

Et d’ajouter que les discussions se concentrent sur la définition des priorités de la Tunisie, en terme de priorités économiques, de défis qui doivent être réalisés et de réformes qui doivent être mises en œuvre pour surmonter la crise actuelle que connaît le pays.

Rapport du FMI : La Tunisie dans le top 10 des pays africains les plus endettés

La Tunisie fait partie des dix pays africains dont le taux d’endettement devrait être le plus élevé en cette fin d’année 2021. C’est ce qu’indiquent les statistiques et prévisions du Fonds monétaire international (FMI) publiées récemment.

Le taux d’endettement public du pays s’élève à 90,2% du Produit intérieur brut (PIB) plaçant la Tunisie en neuvième position alors que le Soudan reste le pays le plus endetté avec un taux d’endettement de 209,9.

D’après ce rapport, certains pays africains connaissent un niveau d’endettement si élevé qu’il devrait même dépasser en fin d’année 2021 la barre symbolique des 100% du PIB pour sept d’entre eux.

La Tunisie fait donc une entrée remarquée dans ce groupe des dix, avec un niveau d’endettement passant de 89,7% à 90,2% du PIB et une croissance économique annuelle de seulement 0,7% en moyenne sur la période de dix années 2011-2020, d’après le FMI.

Aujourd’hui, la Tunisie n’est plus en mesure de lancer le moindre emprunt obligataire à des conditions optimales (taux d’intérêt bas et proche de ceux dont bénéficient certains pays développés).

Les dix pays les plus endettés d’Afrique

  • Soudan : dette publique équivalant à 209,9% du PIB
  • Érythrée : dette publique équivalant à 175,1% du PIB
  • Cap-Vert : dette publique équivalant à 160,7% du PIB
  • Mozambique : dette publique équivalant à 133,6% du PIB
  • Angola : dette publique équivalant à 103,7% du PIB
  • Zambie : dette publique équivalant à 101,0% du PIB
  • Maurice : dette publique équivalant à 101,0% du PIB
  • Égypte : dette publique équivalant à 91,4% du PIB
  • Tunisie : dette publique équivalant à 90,2% du PIB
  • République du Congo : dette publique équivalant à 85,4% du PIB

Commentaires:

Commentez...