Le ministère de l’Éducation pousse les élèves vers l’enseignement privé, estime un syndicaliste

Le secrétaire général adjoint de la fédération générale de l’éducation de base, Ikbel Azabi a regretté qu’un nombre important de classes ou de matières sont toujours sans enseignants dans plusieurs établissements scolaires du pays.

« Le Syndicat de l’éducation réclame depuis des années la nécessité de recruter et d’affecter un enseignant pour chaque classe, mais le ministère de l’Éducation n’a pas donné l’importance nécessaire au problème », a-t-il déclaré au journal Assahafa, dans son édition de ce jeudi 18 novembre 2021.

Azabi a estimé que le ministère de l’Éducation pousse les élèves tunisiens des écoles publiques vers l’enseignement privé avec sa politique suivie depuis des années et la « négligence » des établissements d’enseignement.

Le secrétaire général adjoint de la fédération a expliqué que les postes vacants vont affecter les élèves dans leur réussite scolaire pour cette année et auront un impact profond.

Commentaires:

Commentez...