Coronavirus – Tunisie : 13% des entreprises à participation étrangère ferment leurs portes

Selon l’enquête annuelle du Baromètre de la santé des PME « MIQYES », réalisé par la CONECT, 13% des entreprises à participation étrangère ont déclaré avoir fermé leurs portes à cause des impacts de la pandémie de la COVID-19.

Mis sous la loupe, l’environnement d’affaires s’est avéré sans surprise assez décourageant ; et pour cause, seulement 8,4% des dirigeants de PME estiment que le cadre fiscal actuel est encourageant contre 49,4% qui l’estiment démotivant.

A l’instar des éditions précédentes du MIQYES, l’administration fiscale est considérée par les dirigeants de PME comme le principal blocage administratif (19,7%), suivie par les douanes (16,5%) et enfin les autorisations (13,1%). En effet, 30% des sociétés à capital majoritairement étranger considèrent que la douane représente une source de blocages administratifs à leurs activités.

Cette enquête qui a ciblé un échantillon de 527 PME, durant la période allant du 21 septembre jusqu’au 5 novembre 2021, a montré que 84% de ces entreprises ont vu leurs activités impactées par la crise sanitaire.

Ainsi, une entreprise sur deux déclare avoir la volonté de restructurer sa situation financière. 70% des entreprises interrogées ont souligné une régression de leurs chiffres d’affaires en 2020, contre 34%, en 2018.

Commentaires:

Commentez...