Le Syndicat du corps diplomatique fustige l’ancien conseiller présidentiel Abderraouf Betbaieb

Le syndicat du corps diplomatique (SCD) a appelé l’autorité de tutelle à porter plainte contre Abderraouf Betbaieb, ancien conseiller du président de la République, pour violation du devoir de réserve et conspiration contre la sécurité nationale.

Le syndicat a dénoncé les déclarations de Betbaieb, qui était auparavant secrétaire général du syndicat de base des agents du ministère des Affaires étrangères, en plus d’avoir occupé le poste d’ambassadeur de Tunisie à Budapest et de conseiller diplomatique du président de la République.

Dans un communiqué publié dimanche 14 novembre 2021, on dévoile que l’ancien diplomate était intervenu pour la nomination de nombreuses personnes connues pour leur rapprochement du mouvement Ennahdha et de Moncef Marzouki en particulier, que ce soit en tant que conseillers ou dans d’autres hautes responsabilités.

Le Syndicat a joint sa déclaration à une déclaration médiatique faite par Betbaieb, dimanche, en marge de sa participation au sit-in « Citoyens contre le coup d’État ».

« Nous sommes venus pour protester contre les tentatives de museler la presse, la fermeture des chaines, les procès militaires et la diplomatie de la mendicité », a-t-il déclaré.

« Nous voulons que la Tunisie se redresse… Ils nous parlent de souveraineté nationale… C’est un mauvais usage de la souveraineté nationale… Les parties internationales ont demandé le retour de la légitimité pour continuer à soutenir l’expérience tunisienne et lever le blocus financier et économique de la Tunisie. »

Commentaires:

Commentez...