Tunisie : La place du Bardo fermée

Les unités de sécurité ont procédé, dans la matinée de ce dimanche 14 novembre 2021, à la fermeture de toutes les entrées de la place du Bardo avec des barrières. Toutes les entrées du bâtiment du parlement ont également été fermées.

Dans le même contexte, un déploiement massif des forces de sécurité a été observé dans la zone concernée.

En effet, la campagne « Citoyens contre le coup » avait appelé à une protestation sur la place du Bardo, à partir de 10h.

Cette démarche s’inscrit « dans le cadre de la campagne en cours pour dénoncer ce qu’elle considérait comme un coup d’Etat et pour défendre la légitimité ».

Dans un contexte connexe, l’initiative a accusé les autorités d’entraver l’arrivée de citoyens dans la capitale pour participer aux manifestations contre le président.

L’activiste politique Jawhar Ben Mbarek fait également la promotion de ce mouvement protestataire. Connu comme étant une principale figure de l’opposition face à Kais Saied, Ben Mbarek estime qu’il est un devoir national de protéger la démocratie et le processus constitutionnel.

Le président de la République rappelle à plusieurs reprises que les dispositions exceptionnelles du 25 juillet ont été prises dans l’ambition de protéger l’Etat et ses institutions.

Il qualifie d’ailleurs, les manifestations hostiles à son projet politique de « mauvaises mises en scène ».

Commentaires:

Commentez...