Tozeur ou l’espoir d’une relance touristique tant rêvée !

«Tozeur peut devenir meilleure que Marrakech!»,  cette déclaration de l’ancien ministre du Tourisme et de l’Artisanat René Trabelsi  fait toujours le bonheur des habitants du gouvernorat.

Cette région, où le tourisme représente une des pierres angulaires de la roue économique, retrouve peu à peu les visiteurs et vit sur le rythme d’une relance tant attendue. Un signal positif, se félicite le ministre du Tourisme Moez Belhassine.

Lors d’une récente visite effectuée dans la région, le jeune responsable a souligné l’énorme potentiel de Tozeur tout en mettant sous la loupe les manquements et les obstacles qui empêchent toujours cette destination de briller davantage, notamment au niveau international.

Relance touristique en chiffres

Les entrées touristiques sont en légère hausse mais les chiffres restent en-deçà des espérances.

Le total des arrivées aux frontières tunisiennes, durant les dix premiers mois de l’année 2021, s’établit à 1 million et 940 mille personnes, en hausse de 7,2%, par rapport à la même période de l’année dernière, selon les statistiques le 11 novembre, par le ministère du Tourisme.

Cette hausse s’explique principalement par l’augmentation de 40% des entrées des tunisiens résidents à l’étranger à plus de 700 mille personnes, mais aussi par la hausse de 30% du nombre d’arrivées de touristes européens à environ 506 mille personnes.

Concernant le nombre de nuitées passées en Tunisie, elle sont également en hausse de 19,3%, passant de 5,1 millions de nuitées à près de 6,1 millions de nuitées, durant la période octobre 2020 – octobre 2021.

Les recettes touristiques sont aussi en légère hausse et s’établissent à 1,9 milliard de dinars pour les dix premiers mois de 2021 contre près de 1,8 milliard de dinars, un an auparavant.

Elles enregistrent ainsi une légère hausse de 6,1% par rapport à la même période de l’année dernière. En dollars, la hausse est de 8,1%, à 686 millions de dollars, et en euros, elle est de 2,5%, à 576 millions d’euros.

En 2020, le secteur touristique a été fortement impacté par la pandémie de Covid-19, les entrées touristiques régressant de 67% par rapport à 2019.

La relance tozeurienne

Soleil, palmiers et briques couleur de sable, Tozeur accueille ses visiteurs à bras ouverts, offrant, à chaque fois, authenticité, reliefs uniques et chaleur humaine.

Ce gouvernorat se trouvant aux portes du désert propose une expérience unique et différente de toute autre région de la Tunisie.

Lors de sa première visite dans le sud tunisien, après avoir pris ses fonctions à la tête du ministère, le ministre du Tourisme Mohamed El Moez Belhassine a révélé un certain nombre de mesures nécessaires qui doivent être prises pour soutenir le tourisme dans les régions du sud, notamment dans le gouvernorat de Tozeur.

Dans sa réponse à une question posée par Webdo.tn, le ministre a estimé que les premières mesures doivent inclure un accès plus facile à cette destination touristique, ajoutant que la question a été discutée avec le gouverneur de la région.

Belhassine a indiqué que l’Etat a prévu des crédits d’un montant de 40 milliards pour réhabiliter et agrandir l’aéroport de Tozeur. «Maintenant il faut travailler avec les parties qui se chevauchent pour commencer à organiser des vols vers la région», ajoute-il.

Dans le même contexte, le ministre a attiré l’attention sur le fait que la crise du Coronavirus a fortement affecté le secteur, ce qui obligé plusieurs hôtels à fermer leurs portes. Selon ses dires,  la zone de Nefta abrite un seul hôtels et contre seulement 4 à Tozeur ce qui reflète une mauvaise image pour le secteur en général.

Quant au troisième point, le Ministre du Tourisme a confirmé qu’il porte sur la propreté et l’environnement, soulignant qu’il y a des lacunes dans ce volet particulier, notamment dans le gouvernorat de Tozeur, contrairement à ce qui existe dans la région de Tamaghza et d’autres zones..

Il a à cet égard souligné le rôle des municipalités, notamment celles soutenues financièrement par le ministère du Tourisme pour jouer pleinement leur rôle de protection de l’environnement. Et de rappeler que le ministère du Tourisme a fourni à la municipalité de Tozeur depuis 1994, environ 1,600  millions de dinars.

Le ministre n’a pas nié que ce problème existe dans un grand nombre de municipalités touristiques, qu’une stratégie nationale doit être mise en place pour remédier à cette situation.

Visite officielle

Lors de sa visite de plusieurs espaces touristiques, tels que le village artisanal et la parcours des oasis de montagne, Belhassine a évoqué le problème de la valorisation du produit artisanal des artisans stationnés dans le village artisanal de Tozeur.

Il a à cet effet précisé que les agences de voyages ont été invitées à adopter le village artisanal comme point fixe dans le programme du circuit dans le but de le valoriser vu son bon état et la qualité des produits proposés.

A propos des unités hôtelières fermées à Tozeur, qui sont au nombre de plus de 20, il a souligné que les raisons de la fermeture sont multiples, variant du structurel au circonstanciel. Le ministre a souligné qu’un travail sera fait avec les Ministères des Finances, du Développement et de la Planification, la Banque centrale et les fédérations professionnelles pour trouver des solutions à ce problème.

La visite du Ministre du Tourisme a inclus un ensemble d’espaces touristiques dans l’ancienne oasis de Tozeur, ainsi que Dguache, notamment après son classement en tant que délégation touristique et intention de créer un certain nombre d’espaces d’hébergement touristique.

Il a également inspecté les travaux en cours à l’aéroport local, pour lequel l’État a alloué d’importants investissements, en attendant le retour rapide des vols internationaux.

Rouhaniyet, SKYS.. Tozeur reprend son souffle !

Pour la cinquième année consécutive, le festival de musique soufie et mystique «Rouhaniyet» a été abrité par la ville de Nefta du 4 au 7 novembre 2021. Plusieurs artistes tunisiens et étrangers étaient au rendez-vous pour animer les soirées et faire voyager des milliers de spectateurs à travers lers chants et musique.

Un autre évènement qui attire certainement l’attention à Tozeur : SKYS. Depuis le 24 octobre, en plein cœur du désert de Tozeur, l’événement de saut en parachute, organisé pour la première fois en Tunisie, offre la possibilité de vivre de grands moments et de profiter du sud tunisien autrement.

Avec 150 Skydivers expérimentés, 25 célébrités de Skydiving, 30 techniciens, instructeurs et cameramen, cette expérience continue de faire vivre à ses visiteurs des sensations fortes et des instants inoubliables.

Commentaires:

Commentez...