A Paris, Bouden prône l’investissement intelligent dans l’éducation

La cheffe du gouvernement, Nejla Bouden a déclaré, mercredi, à Paris, que « la Tunisie est déterminée à soutenir l’investissement intelligent dans le domaine de l’éducation et de l’enseignement, à entrevoir des sources alternatives de financement et à encourager le partenariat public-privé pour investir dans l’avenir de nos enfants « .

Bouden a souligné dans une allocution prononcée à l’ouverture des travaux de la 41ème conférence générale de L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science (UNESCO) sous le thème  » Investir dans l’éducation – une mobilisation mondiale pour la préparation de l’étape post-COVID-19″ que la Tunisie a toujours était persuadée qu’une éducation saine demeure le seul garant du progrès des peuples et constitue un rempart solide contre l’extrémisme, le fanatisme et la violence « .

Dans ce contexte, la cheffe du gouvernement a réitéré l’appel de la Tunisie à la communauté internationale avec toutes ses composantes, à appuyer cet effort national et les efforts déployés par tous les pays en voie de développement dans ce domaine.

 » L’éducation a le pouvoir de changer les individus et les sociétés pour le mieux » a-t-elle indiqué, relevant que cette conviction s’est ancrée davantage à la lumière des répercussions catastrophiques de la pandémie Covid-19 sur l’éducation et la culture.

Elle a noté que les changements opérés dans les systèmes éducatifs dans le monde dus à l’impact de la pandémie ont ralenti davantage la cadence de la réalisation des objectifs du développement durable en particulier le quatrième objectif à savoir « une éducation de qualité ».

Commentaires:

Commentez...