Crise à Sfax : L’Etat incapable d’agir, dénonce Taboubi

Le secrétaire-général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) Noureddine Taboubi est revenu sur la situation sociale et environnementale à Sfax.

Dans des déclarations médiatiques, il estime que les autorités sont incapables de gérer cette crise, ajoutant que l’Etat manque de solutions. « L’Etat est devenu incapable », a-t-il insisté, appelant le gouvernement à trouver une issue urgente à cette crise.

Pour Taboubi, Sfax est un gouvernorat sinistré et il est indispensable d’agir au plus vite.
Taboubi s’est montré inquiet de la situation sociale dans le pays estimant que la Tunisie connait une aggravation du phénomène de la violence.

Il a ajouté également qu’une réunion est prévue la semaine prochaine avec le gouvernement pour revenir sur plusieurs questions dont notamment la question sociale.

La tension a repris ce mercredi 10 novembre 2021 suite à un rassemblement de citoyens près de la décharge d’Agareb dans le gouvernorat de Sfax.

Les citoyens ont observé un mouvement de protestation pour revendiquer à nouveau la fermeture de cette décharge, alors que les forces de police ont riposté par du gaz lacrymogène ce qui a envenimé davantage la situation.

La délégation d’Agareb, gouvernorat de Sfax connait également, ce mercredi une grève générale décrétée par le syndicat de travail local.

Le secrétaire général de l’Union locale du travail à Agareb, Fathi Mbarek, a annoncé que le taux de réussite de la grève générale a atteint 100%.

Dans une déclaration accordée ce mercredi 10 novembre 2021 à Diwan, fm, Mbarek a dénoncé ce qu’il considérait comme une répression sécuritaire des revendications des habitants de la région concernant leur droit à un environnement sain et leur rejet de la décision de rouvrir de force la décharge d’El Kanna.

Commentaires:

Commentez...