Sfax : Protestations, gaz lacrymogène et colère à Agareb

Le ministère de l’Intérieur a démenti le décès d’un jeune homme des suites de ses blessures dans les événements qui se sont déroulés à Agareb, gouvernorat de Sfax, dans la nuit du lundi 8 novembre 2021.

« L’intéressé est décédé d’une urgence sanitaire à son domicile situé à 6 km du lieu des manifestations. Il a été transféré par l’un de ses proches à l’hôpital où il est décédé. », indique un communiqué du département.

Notons que la délégation de Agareb était témoin de protestations nocturnes après la décision du ministère de l’Environnement de relancer l’activité de la décharge de Kanna afin de réduire les risques sanitaires, environnementaux et économiques dans le contexte de la crise des déchets.

Les manifestants ont bloqué la route nationale n°14 et ont mis des pneus en plastique en feu.

Diverses formations d’unités de sécurité sont intervenues en utilisant des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants, qui ont jeté des pierres sur les policiers.

Cinq camions poubelles sont actuellement garés à côté de la prison civile de Sfax, chargés de quantités de déchets et escortés par des unités sécuritaires, en attendant l’arrivée au dépotoir, rapporte Mosaique fm.

Commentaires:

Commentez...