Agareb : Reprise des affrontements, le poste de la Garde nationale incendié

Crédit photo : Fb Nabeul zine el boldane

Les affrontements entre manifestants et forces de l’ordre ont repris, dans la matinée de ce mardi 9 novembre 2021.

La tension est désormais à son comble puisque les forces de sécurité ont, de nouveau, recouru au gaz lacrymogène pour disperser les protestataires.

D’un autre côté, le poste de la Garde nationale a été incendié après le retrait des forces de sécurité de la ville. Par ailleurs, des protestataires continuent de bloquer la route principale n°14.

La délégation d’Agareb est le théâtre, depuis hier soir de protestations nocturnes après la décision du ministère de l’Environnement de relancer l’activité de la décharge de Kenna afin de réduire les risques sanitaires, environnementaux et économiques dans le contexte de la crise des déchets.

Crédit photo : Fb Nabeul zine el boldane

A noter que depuis ce matin, Agareb est paralysé après la suspension du travail dans tous les établissements publics et privés.

Le décès d’un jeune en marge des protestations a ravivé les tensions. Un trentenaire est décédé hier.

Il serait mort des suites d’une asphyxie causée par le gaz lacrymogène utilisé par les agents sécuritaires, ce que dément le ministère de l’Intérieur, ajoutant que la personne concernée est décédée des suites d’un état de santé d’urgence à son domicile.

Commentaires:

Commentez...