Le vol des câbles en cuivre du réseau de Tunisie Telecom a triplé en 2021

Lassaad Ben Dhiab, directeur central technique de Tunisie Telecom

Le vol des câbles est un phénomène qui prend de l’ampleur. Touché par ce fléau, Tunisie Telecom tente d’y faire front par plusieurs moyens.

Lassaad Ben Dhiab, directeur central technique de Tunisie Telecom revient sur la question, confirmant qu’au cours des dix derniers mois, le vol des câbles en cuivre du réseau de TT a triplé par rapport à l’année 2020.

Dans une déclaration à l’agence TAP, il a expliqué que les équipes de Tunisie Telecom ou celles des entrepreneurs travaillant pour l’opérateur interviennent, généralement, sur le réseau à des horaires habituels. Donc, toute coupure du service observée à des heures tardives pourrait être une opération de vol de câbles.

« Il faut savoir que les câbles de cuivre fournissent des services Internet haut débit destinés à une large clientèle, notamment des particuliers et des entreprises, qui se sont développés en raison de la demande de services Internet pour le télé-travail, a-t-il dit.

Lassaad Ben Dhiab a lancé, dans ce contexte, un appel aux citoyens afin de signaler tous faits qui paraissent suspects, ajoutant que Tunisie Telecom coordonne avec les forces de l’ordre à l’échelle nationale, régionale et locale pour intervenir en cas de besoin et utilise les nouvelles technologies pour surveiller le réseau.

Selon lui a fait observer que le plus grand préjudice subi par Tunisie Telecom est surtout causé par l’interruption du service apporté aux fournisseurs d’accès Internet indépendamment des pertes matérielles à cause du vol de câbles en cuivre.

Tunisie Telecom a ainsi pris une série de mesures pour mettre fin au phénomène du vol de câbles en cuivre, parmi lesquelles figure la réalisation d’un mégaprojet de remplacement des câbles en cuivre par un réseau de fibres optiques qui permet d’assurer une bonne qualité de services et un très haut débit.

Rappelons, à titre d’exemple que la direction régionale de Tunisie Telecom dans le gouvernorat de la Manouba dont les services couvrent les gouvernorats de la Manouba et de l’Ariana, a subi des pertes de l’ordre de 600 mille dinars depuis le début l’année 2021, à cause des pillages répétitifs des câbles en cuivre ainsi que des actes de vandalisme qui ciblent le réseau de l’opérateur.

Commentaires:

Commentez...