Tunisie : Le Quartet va proposer un nouveau dialogue national

Au vu de la crise politique qui sévit dans le pays, le Quartet s’apprête à présenter une nouvelle initiative de dialogue national. C’est ce qui ressort des déclarations du président de la Ligue tunisienne de défense des droits de l’Homme Jamel Mssalem.

Dans des déclarations médiatiques, il explique que la situation de blocage ne pourrait pas persister encore, appelant tout le monde à faire preuve de retenue et faire prévaloir les intérêts du pays.

Il a expliqué que l’objectif d’une telle proposition est de sortir de l’actuelle crise, laissant croire que le pays a aujourd’hui plus que jamais besoin de dialogue.

A cet effet, il s’est dit inquiet en ce qui concerne la situation des libertés en Tunisie « compte tenu du fait que tous les pouvoirs sont entre les mains du président de la République ».

Rappelons que le comité Nobel a décidé de décerner le prix Nobel de la paix 2015 au «Quartet du dialogue national» en Tunisie « pour sa contribution décisive à la construction d’une démocratie pluraliste en Tunisie à la suite de la révolution de Jasmin en 2011 ».

Ce quartet a été formé au cours l’été 2013, alors que le processus de démocratisation était en danger en raison de plusieurs assassinats politiques et de vastes troubles sociaux.

Le Quartet a lancé un processus alternatif et pacifique à un moment « où le pays était au bord de la guerre civile, et a ainsi contribué à établir en Tunisie un régime constitutionnel de gouvernement garantissant les droits fondamentaux pour toute la population, sans condition de sexe, de convictions politiques et de croyances religieuses ».

Commentaires:

Commentez...