Dette extérieure : La Tunisie affiche le taux le plus élevé en Afrique du nord, en 2020

Banque centrale de Tunisie

En l’absence d’un cadre crédible de réformes, la dette publique brute devrait atteindre près de 100 % du PIB sur le moyen terme, s’inquiète la BAD.

En 2020, la dette extérieure de la Tunisie a représenté 97,2% du PIB, soit le taux le plus élevé en Afrique du nord, selon les estimations de la 4eme édition du rapport  » Perspectives économiques en Afrique du Nord 2021 / La dynamique de la dette : la voie vers la reprise Post-COVID « , publié par la Banque Africaine de Développement (BAD).

Présenté lors d’un webinaire tenu, mercredi, ce rapport souligne que la Tunisie reste plus vulnérable aux chocs exogènes que les autres pays d’Afrique du Nord en raison de sa forte dépendance à l’égard de la dette extérieure qui a augmenté de 42,4 points entre 2012 et 2020.

S’agissant de la dette publique, la banque prévient qu’elle deviendra  » insoutenable  » si la Tunisie n’engage pas des réformes solides et crédibles bénéficiant d’un large soutien interne.

Et d’ajouter que les risques liés à la viabilité de la dette sont aggravés par les risques de financement, la surévaluation du taux de change effectif réel et les passifs contingents (passifs de l’Etat qui deviennent exigibles) et garanties des entreprises publiques.

Commentaires:

Commentez...