Sidi Bouzid : Trois responsables au Commissariat du développement agricole placés en garde à vue

Trois chefs de service du Commissariat régional au développement agricole de Sidi Bouzid ont été placés en garde à vue, dimanche, dans le cadre de l’enquête sur des soupçons de corruption dans l’aménagement de Oued Fekka, à Bir Lahfey.

Dans une déclaration à l’agence TAP, l’adjoint au procureur près le Tribunal de première instance de Sidi Bouzid Jabeur Gheninmi a indiqué qu’au total, sept personnes ont été placées en garde à vue dans ce dossier pour soupçons de corruption.

Quatre personnes ont déjà été arrêtées la semaine écoulée : le promoteur, le chef du service de préservation du sol et des eaux ainsi que deux autres responsables du projet en question pour fraude et détournement de fonds publics.

Le gouvernroat de Sidi Bouzid connait depuis plusieurs jours une campagne de lutte contre la corruption touchant à différentes administrations.

Il est à rappeler qu’une enquête a été ouverte contre 116 personnes soupçonnées d’être impliquées dans l’affaire de falsification de documents administratifs au profit d’instituteurs suppléants relevant du commissariat régional de l’éducation de Sidi Bouzid.

Selon un communiqué publié mercredi dernier par le bureau de communication au tribunal de première instance de Tunis, l’affaire a été transférée au ministère public au pôle judiciaire, économique et financier.

Commentaires:

Commentez...