Sahara occidental : La Tunisie choisit le principe de neutralité positive

S’exprimant sur le dossier du Sahara occidental, le conseiller du président de la République, Walid Hajjem, a confirmé la « neutralité positive » de la Tunisie qui reste « attachée à ses relations fraternelles et historiques privilégiées avec tous les pays du Maghreb arabe ».

Hajjem a réaffirmé le souci de la Tunisie de privilégier la voie du dialogue dans ce dossier « afin de parvenir à une solution politique satisfaisante qui renforce la stabilité de la région et ouvre des horizons prometteurs permettant de raffermir la coopération entre les pays membre de l’Union du Maghreb arabe ».

Dans une déclaration accordée hier, vendredi 29 octobre 2021 à l’agence TAP, le conseiller présidentiel a ajouté que la Tunisie réitère son soutien absolu aux efforts constants du Secrétaire général de l’ONU en vue de parvenir à une solution politique dans l’affaire du Sahara occidental et son appui au rôle important de la Mission des Nations unies.

Rappelons que le Sahara occidental est à l’origine d’une grande tension entre l’Algérie et le Maroc. Il y a quelques semaines, Alger a annoncé la rupture des relations diplomatiques avec le pays voisin et a interdit tout avion marocain dans son espace aérien.

L’Algérie a également annoncé la suspension de l’approvisionnement du Maroc avec son gaz naturel.

Commentaires:

Commentez...