Ennahdha dénonce les pressions exercées par Saied sur la justice

Le mouvement Ennahdha a mis en garde contre « la gravité des tentatives répétées du président de la République pour faire pression sur la justice, notamment le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) ».

Dans un communiqué publié ce vendredi 29 octobre 2021, le parti a estimé que la réforme du secteur de la justice doit être menée par les institutions judiciaires et appuyé par le pouvoir législatif et non à travers les tentatives d’interférer dans ses affaires.

Ennahdha a également mis en garde contre « la récurrence des mesures visant à instaurer le pouvoir unique et diffuser les discours qui divisent les Tunisiens ».

Et de souligner son refus aux « tentatives de la présidence de la République de faire mainmise sur tous les pouvoirs et saper les fondements de la République démocratique, dont notamment la séparation des pouvoirs ».

Commentaires:

Commentez...