Tunisie : Conventions annulées avec deux associations d’obédience islamiste

Le ministère des Affaires religieuses a procédé à l’annulation de deux conventions avec les associations d’obédience islamiste, la section tunisienne de l’Union des Oulémas musulmans et le Centre de l’Islam et de la Démocratie.

Selon Mosaïque FM, le ministère a expliqué cette décision par la contradiction du contenu de ces conventions avec les programmes et les orientations du département.

Toujours selon la même source, le ministère estime que les deux associations précitées adhèrent à une tendance politique bien déterminée, chose que refuse le ministère lorsqu’on évoque les choses religieuses.

On ajoute que l’Etat est capable avec ses propres moyens de former les imams et les cadres du ministère loin de tout recours à ces associations.

Le Parti Destourien Libre (PDL) a appelé la Cheffe du gouvernement Najla Bouden à dissoudre la section tunisienne de l’Union internationale des Ulémas Musulmans en activant l’article 25 du décret-loi n° 2011-88 du 24 septembre 2011, portant organisation des associations.

Outre l’UIUM, le PDL appelle également, dans un communiqué, à dissoudre l’Association Saheb Ettabaa pour la culture islamique, la Ligue de Tunisie pour la culture et le pluralisme ainsi que d’autres « associations en rapport avec le blanchiment d’argent et les organisations terroristes à travers le monde ».

Commentaires:

Commentez...