ARP : Licenciés, les assistants parlementaires lancent un appel à Saied


Suite aux évènements du 25 juillet portant notamment sur la suspension des activités de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), les assistants parlementaires ont été licenciés, leurs contrats ont été résiliés.

C’est en tout cas ce que confirme Amal Kacem, assistante parlementaire, qui s’exprime ce jeudi 28 octobre 2021 sur les ondes de Shems FM, laissant savoir que la situation des assistants parlementaires est floue.

Elle affirme que la majorité des assistants parlementaires occupant cette fonction depuis 2017, ont été privés de leurs salaires depuis le 25 juillet. Au fait, ces assistants ont été informés de la résiliation de leurs contrats avec l’ARP le 22 octobre dernier sans aucun motif présenté.

Et d’ajouter que même leurs documents, leurs PC et leurs diplômes se trouvent toujours au siège de l’Assemblée.

Ils sont au nombre de 29 personnes dont les salaires sont compris entre 800 et 1500 dinars, et ils sont censés aider les députés dans le traitement des dossiers qu’ils reçoivent.

A cet effet, les assistants parlementaires appellent le président de la République à agir pour clarifier leur situation.

Commentaires:

Commentez...