Tunisie : L’UGTT dément toute rupture avec le président Saied

Les canaux de communication sont-ils rompus entre la Présidence de la république et l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) ? Rien ne l’indique ni ne le confirme ! Et pourtant, des rumeurs persistantes indiquent que rien ne va plus entre le président Kais Saied et la centrale syndicale.

La dernière date provient du député Yassine Ayari. Selon lui, les relations entre la présidence de la République et l’UGTT sont de plus en plus tendues car la centrale syndicale refuserait (entre autres) la privatisation du port de Rades et sa cession aux émiratis tout comme il envisagerait une réduction des salaires…

En guise de réaction, le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Tabboubi a tenu à clarifier la position de la centrale syndicale, confirmant, ce lundi 25 octobre 2021 sur les ondes de Mosaique fm, qu’il n’y avait aucune rupture avec le président de la République.

Il a rappelé avoir rencontré le président de la République Kais Saied à deux reprises depuis l’annonce des mesures exceptionnelles, le 25 juillet et que divergences d’opinions n’est pas synonyme de tension ou de rupture.

Rappelons qu’en réaction aux dispositions exceptionnelles publiées dans le décret présidentiel n°2021-17, l’UGTT, bien que réaffirmant son adhésion aux mesures du 25 juillet, a mis en garde contre les dangers d’une concentration des pouvoirs entre les mains du chef de l’État en l’absence de structures d’amendement constitutionnel.

Commentaires:

Commentez...