Tunisie : Une centaine d’avocats se portent volontaires pour défendre Seifeddine Makhlouf

Le collectif de défense de l’avocat et député gelé Seifeddine Makhlouf, a tenu une réunion suivie d’une protestation dans le hall du tribunal de première instance de Tunis. Au total, une centaine d’avocats venus des différents gouvernorats se sont portés volontaires pour défendre leur collègue.

Le président du comité, Anouar Ouled Ali, a confirmé dans une déclaration accordée à Mosaique fm, que les avocats refusent le transfert de civils devant le tribunal militaire, estimant que le procès auquel est soumis Makhlouf viole l’immunité de l’avocat et le décret réglementant la profession.

Il a expliqué que l’arrestation de Makhlouf avait eu lieu au cours de l’exercice de sa profession de défense du député Rached Khiari, et non du député Nidal Saoudi, et que l’affaire n’était pas liée à celle de l’aéroport.

D’autre part, Ouled Ali a confirmé que l’état de santé de Seifeddine Makhlouf s’est détérioré, après avoir entamé une grève de la faim.

Hier, la coalition Al Karama a exprimé sa profonde préoccupation et sa crainte face à la détérioration de l’état de santé de son député Seifeddine Makhlouf qui a entamé une grève de la faim depuis une semaine.

Dans un communiqué publié ce mercredi 20 octobre 2021, la coalition a tenu la présidence de la République et la justice militaire responsables de toute détérioration de l’état de santé de son chef.

Commentaires:

Commentez...