Entre Saied et Taboubi… la rupture ?

Depuis le 26 juillet dernier, au lendemain de l’annonce des dispositions exceptionnelles, Noureddine Taboubi, premier responsable de la Centrale syndicale, n’a pas été reçu au palais de Carthage. D’habitude, il avait des entretiens réguliers avec le président de la République Kais Saied.

Que se passe-t-il entre les deux hommes ? S’agit-il d’une rupture ? Mohamed Ali Boughdiri, secrétaire général adjoint de l’UGTT a, dans des déclarations médiatiques, démenti ces informations, affirmant que dans les prochains jours des entretiens réuniront les deux hommes dans le cadre des pourparlers du dialogue national.

Et d’ajouter, dans ce sens, que l’UGTT est concernée par le dialogue national car elle constitue une force et un poids en Tunisie.

Lors de la cérémonie de prestation de serment au nouveau gouvernement, le président de la République Kais Saied a évoqué la possibilité de tenir un « vrai » dialogue national.

Affirmant cette hypothèse, Saied a affirmé que dans les prochains jours, un cadre sera trouvé pour ce dialogue qui sera différent de ce qui a été fait durant les dernières années.

Le chef de l’Etat a poursuivi en indiquant que ce dialogue national rassemblera tous les Tunisiens ainsi que des jeunes de toutes les régions « pour finaliser la révolution et le processus mouvement de rectification et de libération ».

Commentaires:

Commentez...