Slim Besbes : « Les Etats-Unis ont le droit d’avoir des politiques en Tunisie »

La dernière réunion du Congrès américain portant sur les évènements en Tunisie continue de faire couler beaucoup d’encre.

Si le président de la République Kais Saied a fait part à l’ambassadeur américain de son mécontentement, certains sont d’un autre avis.

C’est le cas de l’ancien ministre des Finances Slim Besbes qui a commenté cette réunion sur les ondes d’Express FM. Pour lui, les Etats-Unis ont le droit d’avoir des politiques en Tunisie.

Il a justifié cette opinion par le fait que cette puissance mondiale n’a cessé d’appuyer le processus démocratique tunisien depuis 2011.

Slim Besbes a également estimé que la Tunisie a le droit d’avoir une politique étrangère à l’égard des Etats-Unis, mais n’a pas le droit de s’opposer à une telle réunion du Congrès.

Le chef de l’Etat Kais Saied a reçu ce jeudi 14 octobre l’ambassadeur des Etats-Unis à Tunis Donald Blome.

A cet effet, Saied a exprimé le mécontentement de la Tunisie suite à l’inscription de la situation dans notre pays, après le 25 juillet, aux travaux d’une plénière au Congrès américain prévus ce jeudi.

Saied a affirmé également qu’en dépit des agissements de certains Tunisiens, les relations entre les deux pays « resteront fortes ».

La Commission des Affaires étrangères du Congrès américain a consacré une séance de travail sur la Tunisie post-25 juillet.

Elle s’est penchée sur certains rapports sur le cas Tunisie élaborés notamment par l’Institut américain pour la paix, USIP (United States Institute of Peace), Amnesty International Tunisie et le rapport du sous-comité US Région MENA et de lutte contre le terrorisme (Commission des affaires étrangères) de la Chambre des représentants.

Commentaires:

Commentez...