Kais Saied décide de retirer à Moncef Marzouki son passeport diplomatique

Le président de la République Kais Saied a présidé, ce jeudi 14 octobre 2021, le premier Conseil des ministres du gouvernement Bouden.

Lors de ce conseil ministériel, le Chef de l’Etat a notamment décidé de retirer à l’ancien président de la République, Moncef Marzouki son passeport diplomatique. Une annonce faite en prélude du conseil.

Moncef Marzouki est coupable, selon Kais Saied de s’être adressé à des pays étrangers pour nuire aux intérêts de la Tunisie en référence au report du sommet de la Francophonie.

« Vous savez comment certaines personnes sont parties à l’étranger pour supplier, afin de porter atteinte aux intérêts du pays (…) Je considère qu’il ne peut pas profiter de ce privilège, lorsqu’il parcourt le monde et rencontre des personnes pour nuire à la Tunisie », a-t-il notamment déclaré.

Kais Saied a également ordonné à la ministre de la Justice, Leila Jaffel d’ouvrir une enquête judiciaire à propos de ces agissements, les qualifiant d’atteinte à la sûreté nationale. Il a ainsi qualifié les personnes qui sollicitent l’intervention de parties étrangères de traîtres à la nation.

Rappelons que l’ancien chef de l’Etat, Moncef Marzouki s’est dit fier d’avoir participé au report du sommet de la Francophonie prévue en novembre prochain à Djerba. « Je suis fier d’avoir participé à cela, on ne peut pas inviter des chefs d’Etat démocratiques dans un pays qui vient de connaitre un coup d’Etat, car de la sorte, on le soutient », a-t-il laissé entendre.

Et d’ajouter que Kais Saied est un président dictateur qui s’est accaparé tous les pouvoirs et qui n’est pas en mesure de bâtir un Etat démocratique ou de réaliser les objectifs de la révolution.

Kais Saied a également évoqué, lors de ce conseil ministériel les questions du pouvoir d’achat des Tunisiens et la hausse des prix.

Commentaires:

Commentez...