Des pays arabes réagissent à la formation du gouvernement Bouden

Jusque là timides, les échos de la formation du gouvernement Bouden se sont faits entendre, en premier lieu, du côté du Moyen-Orient.

L’Egypte a salué la formation du nouveau gouvernement ainsi que les efforts nationaux sincères déployés par l’Etat tunisien pour répondre aux aspirations du peuple tunisien à la prospérité et au développement.

Le Caire a également exprimé sa confiance dans la capacité du nouveau gouvernement tunisien à relever tous les défis, dans le cadre de la solidarité populaire et sous la « sage » direction du Président Kais Saied.

Par ailleurs, l’Egypte a affirmé qu’elle continuera à soutenir les efforts des dirigeants tunisiens pour consolider les piliers de la stabilité en Tunisie et réaliser le progrès et le développement en travaillant avec le nouveau gouvernement pour améliorer les cadres de coopération bilatérale entre les deux pays frères.

Les Émirats arabes unis ont salué la formation du nouveau gouvernement tunisien, exprimant leurs vœux de succès pour la nouvelle cheffe du gouvernement « d’une manière qui renforce la stabilité et la prospérité de la Tunisie ».

Le ministère émirati des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a affirmé la confiance des Émirats arabes unis dans la capacité du peuple tunisien à surmonter l’étape actuelle sous la direction du président Kais Saied.

Et de souligner la volonté des Emirats Arabes Unis d’approfondir et d’élargir les horizons de la coopération avec la Tunisie et de la faire progresser dans tous les domaines, afin de renforcer les liens forts qui unissent les deux pays et peuples frères.

De son côté, le ministère saoudien des Affaires étrangères a salué la formation du gouvernement tunisien, et a exprimé son espoir que ce gouvernement réalise les aspirations du peuple tunisien dans tout ce qui lui apportera prospérité et progrès.

Le Royaume a également affirmé son attachement à tout ce qui permettrait d’atteindre les piliers de la stabilité et du développement en Tunisie.

Commentaires:

Commentez...